LE PARRAINAGE


Il s’adresse aux écoliers, collégiens, lycéens, universitaires et aux jeunes en formation professionnelle. Il finance les inscriptions, les fournitures, les manuels scolaires et parfois les logements.

Hamado, Président de Ventalili sur place, en liaison avec les autorités du village, établit, parmi les élèves les plus nécessiteux ou les plus motivés, la liste des enfants à parrainer.

Les écoliers du CP1 au CM2

L’objectif est de permettre à tous les enfants du village d’aller à l’école laïque, d’y apprendre le français et d’obtenir en fin de CM2 le CEP (Certificat de fin d’Etude) nécessaire pour l’entrée en 6°. Il s’agit d’un parrainage collectif, les enfants étant encore trop jeunes pour correspondre en français.Une correspondance scolaire entre les classes élémentaires et maternelles de Ventabren et de Tanlili permet néanmois de tisser le lien entre les écoles.

Les collégiens et lycéens de la 6ème à la Terminale

Le collège/lycée se trouve à Zitenga, environ 8 km du village. Les enfants y vont généralement à pied, et lorsqu’ils le peuvent à vélo.Il s’agit d’un parrainage individualisé. Chaque filleul entretient une correspondance avec son parrain. Trois à quatre missions à Tanlili par an, permettent d’échanger du courrier afin de motiver son filleul. Chaque trimestre les bulletins de notes sont transmis aux parrains.

Les jeunes en Formation Professionnelle

Le centre de formation se trouve à Ziniaré (28km de Tanlili).

Le parrainage permet, outre les frais de fournitures, d’aider le jeune à s’héberger sur place. Les domaines de formation sont divers : électricité, mécanique, couture… Il s’agit, comme pour les collégiens, d’un parrainage individualisé.

Les étudiants à l’université

Ils sont dirigés sur la capitale, Ouagadougou, les parrains peuvent alors contribuer à la poursuite de leurs études pour un tarif identique à la formation professionnelle.

Pour parrainer un enfant, cliquez ici !